histoireCISH
 

 

 

Les dernières informations

Notre prochain rendez-vous

Colloque CISH 

Des Balkans au monde : Entrer en guerre (1914-1918). Échelles globale et locales

UNESCO,  Paris, à l’UNESCO, les 13-15 novembre 2014

Télécharger le programme


Création du Prix international de l'histoire - Le Prix CISH-Jaeger Lecoultre

Conformément aux décisions de l’Assemblée générale de Budapest, en septembre 2012,
un grand prix d’histoire sera décerné à un historien ou à une historienne pour son œuvre et ses publications,
lors du Congrès de Jinan de 2015


Date limite de candidature : 6 octobre 2014

En savoir plus

Ville du XXIIIe CONGRES CISH 2020

Appel à candidature

............................................................................................



Congrès de Jinan 2015

Visitez le site web du Congrès

Et aussi :

Compte rendu de la Seconde réunion  du bureau le 25 octobre 2013, Jinan

Voir toutes les informations sur le Congrès

IAO , journées - appels à contribution

............................................................................................

 

Qui sommes-nous ?

Le Comité international des sciences historique a été fondé en 1926 à Genève.

Association non gouvernementale, le CISH a été créé pour promouvoir les sciences historiques  par la voie de la coopération internationale.

Selon le premier article de ses statuts, le CISH « défend la liberté de pensée et d’expression dans le domaine de la recherche historique et veille au respect de la déontologie professionnelle de ses membres. »

Ses langues officielles sont l’anglais, l’espagnol et le français.

 

Mot de la présidente

Marjatta Hietala, Professeur d’Histoire générale à l’Ecole des Sciences sociales et humaines. Université de Tampere, Finlande.
Présidente du CISH

Aujourd'hui, le travail en réseau est essentiel dans ce monde de communication. Dès 1898, le Congrès des Historiens avait fait sienne la coopération entre les historiens et cette mise en commun de leur travaux. Les principaux défis pour des historiens d’aujourd’hui viennent désormais de la mondialisation.
Les questions sont :
- Comment faire pour que le Comité International des Sciences Historiques (CISH) soit suffisamment attractif pour valoriser des domaines de la recherche toujours plus spécialisés et plus divers ?
- Quel sera l'impact d'Internet sur notre discipline ? Les historiens se rassembleront-ils encore pour discuter ensemble de débats qui s’installent maintenant sur le Net ? En définitive, comment maintenir le statut d'historien professionnel quand Internet et ses forums les plus divers fournissent une occasion pour chacun de produire des histoires ?

Les congrès internationaux ont été très importants pour construire des ponts entre les différentes cultures et les idéologies. Aussi ferai-je  de mon mieux pour maintenir la vocation du CISH comme lieu de débats scientifiques et comme un forum où l’on croise méthodes innovatrices et de nouvelles approches - comme le veut la tradition depuis des décennies. Depuis des années, l’objectif est de conduire les activités du CISH d’une orientation initiale exclusivement européenne vers une vraie Communauté Globale d'Historiens. Nous devons donc franchir bien des frontières pour mieux comprendre les différences entre les cultures, les idéologies, les méthodes et, ainsi,  mieux collaborer.

 

 

© Heikki Tuuli
Finnish Cultural Foundation´s Archives
 

© CHIS - 2011 - http://www.cish.org