Skip to main content

Gábor Klaniczay lauréat du Prix international de l’histoire CISH, 2016

Gábor Klaniczay-CROPGábor Klaniczay, professeur d’histoire médiévale à l’Université d’Europe centrale à Budapest, a été retenu pour être lauréat du Prix international de l’histoire CISH.
Ce prix récompense une personnalité qui a marqué la discipline historique par son œuvre. Il est délivré par le Comité et la société Jaeger Lecoultre.
Le prix se remis lors de l’Assemblée générale réunissant l’ensemble des représentants des associations d’historiens membres du CISH qui se tiendra à Moscou le 27 septembre 2017. A cette occasion, Gábor Klaniczay donnera une conférence.

Gábor Klaniczay est spécialiste de l’histoire religieuse du Moyen-âge tardif et de l’époque moderne en Hongrie et en Europe. Par une démarche propre à l’anthropologie historique Gábor Klaniczay consacre ses recherches aux usages historiques de l’hérésie, de la sainteté, des visions, des stigmatisations, de la magie et de la sorcellerie.
Parmi ses ouvrages, il faut citer The Uses of Supernatural Power. The Transformations of Popular Religion in Medieval and Early Modern Europe (Polity – Princeton U. P., 1990); Szent Margit legendái és stigmái [Légendes et stigmates de Sainte Marguerite] (Argumentum, 1994); Holy Rulers and Blessed Princesses. Dynastic Cults in Medieval Central Europe (Cambridge U.P., 2002); (ed.) Procès de canonisation au Moyen Âge. Aspects juridiques et religieux (École française de Rome, 2004); (ed. with Éva Pócs) Witchcraft Mythologies and Persecutions (CEU Press, 2008); (ed.) Saints of the Christianization Age of Central Europe  (CEU Press, 2013).

Notre XXIIe congrès – Jinan 2015

e_bannerLe XXIIe Congrès du Comité international des sciences historiques s’est tenu du 22 au 29 août 2015. Pour la première fois, un congrès du CISH a eu lieu en Asie. Il a réuni plus de 2 600 participants venus de 88 pays. Jamais le congrès n’avait accueilli autant de jeunes chercheurs, dont la participation a été permise grâce à une aide financière de l’Université du Shandong, du CISH et du PVWF, une fondation néerlandaise. Enfin, pour la première fois le Prix international de l’histoire CISH a été décerné.

Voir le programme

Voir le prix

Merci à nos amis chinois !

Durant le Congrès de Jinan, le choeur et l’orchestre de l’Université de Shandong nous ont fait l’honneur d’interpréter magistralement L’hymne à la joie de Beethoven. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés !

Le Prix international de l’Histoire, décerné à Serge Gruzinski

Pour le premier lauréat  du prix CISH, le jury – le Bureau du CISH avec ses 12 membres de différentes nationalités – a choisi, parmi d’autres candidatures de haut niveau, Serge Gruzinski, membre du CNRS, directeur d’études à l’EHESS à Paris.

Serge Gruzinski-petitSerge Gruzinski, un pionnier de l’histoire globale et transnationale

Spécialiste de l’Amérique latine au XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, Serge Gruzinski a été l’un des pionniers dans la nouvelle réflexion sur l’histoire globale et l’histoire transnationale et a popularisé les études sur la notion de « métissage » et de « circulations » des cultures à travers les frontières.

Parmi ses nombreux livres, quelques-uns peuvent être cités, dont certains ont été traduits dans de nombreuses langues :
* La Pensée métisse, Fayard 1999 ;
* Quelle heure est-il là-bas ? Amérique et Islam à l’orée  des temps modernes,
Seuil, 2008 ;
* L’Aigle et le Dragon. Démesure européenne et mondialisation au XVIe siècle, Fayard, 2012 ;
* L’Histoire pour quoi faire ?, Fayard, 2015.

La médaille du prix lui a été remise, le 26 août 2015, lors du XXIIe Congrès international des sciences historiques à Jinan, Chine, par Marjatta Hietala, présidente du Comité international des sciences historiques remettra au lauréat une montre Reverso.