• English
  • Français
Comité international des sciences historiques

Necrology – Grigori Bongard-Levin

bongard-levin_740Grigori Bongard-Levin est né à Moscou en 1933 et est décédé le 30 septembre 2008. Après des études à l’Université de Moscou, il poursuivit ses recherches à l’Institut des Études orientales de l’Académie des sciences de l’URSS. Il s’est intéressé à l’histoire et à la civilisation de l’Inde ancienne, ainsi qu’aux sociétés de l’Asie centrale. Il a publié de nombreux livres et articles sur le sujet, ainsi que sur l’histoire de l’art et l’historiographie. Il a été également directeur du département de l’Orient ancien de l’Institut des études orientales (1979-1987) et directeur du département d’histoire de l’Asie du Sud de l’Université de Moscou (1988-1998). Depuis 1989, il était président du Centre des études indologiques et bouddhistes de l’Institut de l’Asie et de l’Afrique (Moscou).

Membre correspondant de nombreux instituts et professeur invité dans des universités étrangères, il a exercé une influence significative sur l’évolution de l’historiographie de son sujet en Russie et ailleurs. Convaincu de l’importance des approches interdisciplinaires et comparatistes, il a également oeuvré au développement des relations entre les institutions. La qualité et la portée de son travail ont été soulignées par de nombreuses distinctions, dont la Légion d’honneur et l’Ordre du lotus (Inde).

En 2000, lors du XIXe Congrès International des Sciences historiques (Oslo), il a été élu membre du Bureau et a rempli avec diligence un mandat de cinq ans, jusqu’au Congrès de Sydney en 2005. À ce moment, son état de santé ne lui a malheureusement pas permis d’y assister. À travers ses interventions lors des réunions du Bureau, il a toujours insisté pour promouvoir l’ouverture du CISH vers les pays d’Asie et défendu leur inclusion. Les membres du Bureau qui l’ont connu se souviendront de sa gentillesse, de la finesse de son humour, de son ouverture et de ses avis sages et utiles.