Skip to main content

XXIIIème Congrès à Poznan ajournée à 2021

Se trouvant en face de la pandémie de Covid-19, et après avoir pris en considération toutes les implications d’ordre sanitaire, organisateur et économique, de même que les prévisions concernant le progrès de la contagion, le Bureau du CISH et le Comité Organisateur sont arrivés à la conclusion qu’il ne serait pas raisonable de tenir le Congrès à la date prevue. En consequence, nous annonçons que le Congrès est ajourné aux 22-28 août 2021.
Nous disons notre sincère regret devant ce contretemps et nous espérons voir vous tous à Poznań dans un an.

Veuillez trouer plus d’information sur le site web du Congrès.

Bien à vous,
Andrea Giardina
Carherine Horel et le Bureau du CISH
Krzysztof Makowski et le Comité Organisateur

Ouverture du site web du XXIIIe Congrès à Poznan

Le Comité des Sciences Historiques de l’Académie Polonaise des Sciences et l’Université Adam Mickiewicz de Poznań ont ouvert le site web dédié au XXIIIe Congrès à Poznan qui se tiendra en 2020 et dont ils sont les principaux organisateurs.

Vous y trouverez, à ce jour, des informations générales sur les organisateurs, les lieux où se tiendra le Congrès et la région et les contacts. D’autres informations sont à venir.

A visiter !

Notre XXIIe congrès – Jinan 2015

e_bannerLe XXIIe Congrès du Comité international des sciences historiques s’est tenu du 22 au 29 août 2015. Pour la première fois, un congrès du CISH a eu lieu en Asie. Il a réuni plus de 2 600 participants venus de 88 pays. Jamais le congrès n’avait accueilli autant de jeunes chercheurs, dont la participation a été permise grâce à une aide financière de l’Université du Shandong, du CISH et du PVWF, une fondation néerlandaise. Enfin, pour la première fois le Prix international de l’histoire CISH a été décerné.

Voir le programme

Voir le prix

Le Prix international de l’Histoire, décerné à Serge Gruzinski

Pour le premier lauréat  du prix CISH, le jury – le Bureau du CISH avec ses 12 membres de différentes nationalités – a choisi, parmi d’autres candidatures de haut niveau, Serge Gruzinski, membre du CNRS, directeur d’études à l’EHESS à Paris.

Serge Gruzinski-petitSerge Gruzinski, un pionnier de l’histoire globale et transnationale

Spécialiste de l’Amérique latine au XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, Serge Gruzinski a été l’un des pionniers dans la nouvelle réflexion sur l’histoire globale et l’histoire transnationale et a popularisé les études sur la notion de « métissage » et de « circulations » des cultures à travers les frontières.

Parmi ses nombreux livres, quelques-uns peuvent être cités, dont certains ont été traduits dans de nombreuses langues :
* La Pensée métisse, Fayard 1999 ;
* Quelle heure est-il là-bas ? Amérique et Islam à l’orée  des temps modernes,
Seuil, 2008 ;
* L’Aigle et le Dragon. Démesure européenne et mondialisation au XVIe siècle, Fayard, 2012 ;
* L’Histoire pour quoi faire ?, Fayard, 2015.

La médaille du prix lui a été remise, le 26 août 2015, lors du XXIIe Congrès international des sciences historiques à Jinan, Chine, par Marjatta Hietala, présidente du Comité international des sciences historiques remettra au lauréat une montre Reverso.